Blog de Myriam Tamagni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 13 mai 2007

"La revanche des nanas - De revanche van de meisjes".Retour au bercail!


Une belle aventure qui se termine dans la bonne humeur,
la danse (sur la musique de "la Revanche des Nanas"),
les superbes images et...


les délicieux loukoums ramenés par Martine, Bernadette et Catherine.
C'est sûr, elles ne sont pas allées si loin pour cela
mais c'est la douceur après la boue, le vent de sable, la caillasse...
Et elles reviennent en forme et à la 3° place!!!
Bravo les supers Nanas

Grâce à vous, nous avons vibré tout au long de ces 13 jours.
Passeront-elles? Sont-elles toujours en course?...
Et voilà le retour

Démontage de l'"Hippocampe",
et une dernière photo d'une pilote maintenant chevronnée des "Aventuriers BW"

et d'une équipe enthousiaste.
Grande distinction aussi pour Monsieur Meert qui a adapté pour Martine le véhicule qui a si bien tenu le coup

et le trophée pour Tamarico

Merci à toutes les trois et à tous pour ces très chouettes moments passés de près ou de loin avec vous.

jeudi 26 avril 2007

"La revanche des nanas - De revanche van de meisjes" jour J

Le voilà ce jour tant attendu.


Déjà , ce mardi "Ô berges du Lac", le stress commençait à se faire sentir!


La petite Susuki, fièrement harnachée, l'Hippocampe arrimé sur le toit, attendait le trio intrépide :
Bernadette, Catherine et Martine présentaient leur véhicule à la presse : impressionnant.

Sans le travail de tout une équipe,et de sponsors

le rendez-vous de ce soir à 18H au Château Pastuur à Jodoigne , n'aurait pu avoir lieu.


C'est tout sourire que Martine se mit au volant : destination Jodoigne, pour le grand départ belge.
Autres photos : http://hippo.fritalk.com et à suivre sur le blogauto.com

mercredi 11 avril 2007

"La revanche des nanas - De revanche van de meisjes" suite...

L'"Hippocampe"va retrouver dunes et sable, mais cette fois en Tunisie.

En effet, il sera de la partie au rallye « La Revanche des Nanas » .
Non, pas le Dakar, mais un rallye réservé aux femmes, aux copines, aux collègues, organisé comme un jeu de piste qui dévoilera à des équipages féminins des facettes inédites de régions superbes de Tunisie.

Un groupe est né à LLN "Les aventuriers du BW" et ce grâce à l'asbl ACIH-AAM de Nivelles "Mouvement social de personnes malades valides et handicapées". Trois femmes vont relever le défi dans cette grande aventure, Martine sera la personne à mobilité réduite qui représentera le groupe des aventuriersbw, Catherine, travaillant à la mutualité du Bw en tant que permanente et Bernadette, de la mutualité St Michel représentée comme volontaire, seront là pour accompagner, aider Martine au quotidien tant dans la conduite que dans l'aide journalière.

Ma route ayant croisé par hasard le garage TCI de François Meert, et m'apercevant que celui-ci réalisait des adaptations personnalisées de véhicules pour personnes moins valides, je me suis arrêtée pour l'informer que Tamarico distribuait un fauteuil roulant innovant, tout terrain, certainement très utile pour ses clients. Connaissait-il?

Non, mais directement intéréssé, il me parla du rallye "La revanche des nanas" et de la voiture qu'il préparait pour une équipe du Brabant Wallon. En avais-je entendu parler?

Bien forcée de reconnaître que moi non plus je ne connaissais pas, il me promit de me mettre en rapport avec l'équipe.
Ce qu'il fit très aimablement, et Catherine m'appela au téléphone.

Rendez-vous fût pris avec Christine qui fit son premier essai en "Hippocampe" à LLN,photos à voir sur le blog: http://lesaventuriersbw.skynetblogs.be

Christine, Catherine, Bernadette membres du groupe "Les aventuriers du Brabant Wallon" se préparaient donc pour la grande aventure. Quelques soucis de santé de Christine lui ôtent le plaisir de ce challenge, partie remise...et c'est donc Martine qui reprend le flambeau.

Départ d’Europe le 27 avril 2007 pour y revenir le 11 mai 2007.

Ceci dit, le rallye "La revanche des Nanas" n'est pas à prendre au sens "guerrier" du mot, mais plutôt comme découverte de ce que les femmes sont!

Avec en toile de fond des dunes,oueds et djebels.

Et l'"Hippocampe", que vient faire ce fauteuil roulant tout terrain dans tout cela?
Imaginez les difficultés d'une personne à mobilité réduite dans les dunes, le sable mou.
Je me suis donc proposée de prêter mon Hippo pour le rallye.
Une "aide" pour Martine, une opération publicitaire, le win win ou gagnant gagnant.

Mais encore faut-il trouver à le caser cet "Hippocampe".
Heureusement, démontable et ne pesant que 14 Kg, il se casera dans la Suzuki Jimni ou sur son toit!

Certainement de superbes photos en perspectives et un nouveau pays pour Hippo around the world!

vendredi 30 mars 2007

Fierté toujours...

mais pour nous, cette fois

Nous, 10 jeunes et moins jeunes,
hommes et femmes
qui avons suivi avec attention, intérêt, curiosité, émotion
et même passion, 3 années de formation en
données par Alain et Marie-Luce

de l'institut Horizon 347, certifié ISO 9001
et agréé par la Région Wallonne,
la Région Flamande, Bruxelles Capitale
et le Ministère de l'Emploi et du Travail.

Et ce 27 mars 2007, le résultat de notre travail :
nous devenons "Coach en P.N.L. Humaniste ° certifié!"
Applaudissements, félicitations pour les formateurs
comme pour les formés!
Champagne bien mérité!!!

Un fin d'un parcours et le début d'une nouvelle route,
de nouveaux défis, de nouvelles découvertes en perspective.

dimanche 18 mars 2007

Ploum au Mexique ou Fierté d'une maman bis

ou aussi plaisir des nouvelles technologies!

Et voilà, l'oiseau s'est envolé ce mercedi 14 mars, et après quelques péripéties a atterri à Guadalajara au Mexique.

Et ce dimanche, les parents, amis et fan club...ont entendu les réflexions informatiques de Lionel en direct sur pureblog de pure FM.
Impressionnant.

J'y apprends que l'Assemblée Nationale Française, soit plus de 500 Députés, va s'initier et installer Ubuntu!
Comme je l'utilise depuis déjà depuis pas mal de temps grâce à la patience hum hum... de mon prof,
je suis évidemment très fière de ce dernier mais aussi de moi tout compte fait!

J'y apprends également que hier, après un peu d'énervement, la vidéo conférence Waterloo/Guadalajara fait aussi partie de l'innovation
car nous utilisions WengoPhone qui est un logiciel libre sous licence GNU GP!!!

Soyons clair, je n'ai pas vécu dans une grotte vêtue de peaux de bêtes,
mais malgré tout j'ai appris à écrire avec une touche sur une ardoise et après avec un porte plume et un encrier,
sur des bancs inclinés, dans une classe avec un gros poêle au charbon au milieu.

Quelle distance parcourue!!!
Quel plaisir également de vivre ici mais d'être si proche de l'autre bout du monde.

lundi 12 mars 2007

Soirée de Gala à Cannes-di Cirque

Première de gala du documentaire "Cirque Ma Boule"

C'est dans le chapiteau de L'École du Cirque de Bruxelles, qu'a eu lieu cette première de gala du documentaire "Cirque Ma Boule", en présence d'un public de tous âges et ravi de l'accueil réservé.

Car le tapis rouge avait été déroulé pour les artistes et les réalisateurs, et bon, même si la température n'était pas tout à fait celle de Cannes, il y avait malgré tout un parfum de printemps dans l'air à Tour et Taxis!

Et ce film me direz-vous?

C'est à l'initiative de Delphine Tollet, que Zlatina Rousséva a réalisé ce documentaire de 52'. Acheté par la RTBF, il passera sur la chaîne en octobre 2007. Pour l'enseignement, il fera l'objet d'un projet pédagogique proposant des outils visuels (un documentaire, un livre photos, une exposition et un dossier pédagogique sur le thème de la différence.)

  

L'objectif : Comment faire sentir au public "ordinaire" le monde des personnes "extra-ordinaires" à travers un art d'expression le cirque, et ce en suivant les préparatifs du spectacle qui doit couronner les festivités de célébration du 25ième anniversaire de l'"École du Cirque de Bruxelles"

Tout d'abord, le film nous montre le travail fourni par les animatrices tout au long de la préparation du spectacle mais surtout aussi l'immense travail fourni par les artistes, des membres du groupe "Handicirque". Handicirque intégrant toutes personnes souffrant d'un handicap physique et/ou mental sans discrimination.

Sans pathos, avec beaucoup de sensibilité, de drôlerie aussi et avec l'humour nécessaire. Hé oui, lorsque les jeunes femmes se chamaillent gentiment se traitant de "maboules", une grande réplique : "Mais non, on n'est pas maboule, on est belge!!!" Magritte n'eut pas fait mieux!

Créer, répéter, recommencer, retravailler, tomber, se relever et le sourire enfin sous les applaudissements du public, ravi de cette première!

L'objectif recherché était de nous faire apprécier les regards, les mouvements du corps, les gestes de ces artistes afin de gommer peu à peu l'image stéréotypée et souvent négative que l'on a de la personne handicapée.

Pari réussi et objectif atteint : c'est sous un tonnerre d'applaudissements que nos artistes on descendu les marches. Moments d'intenses émotions et de chaleur humaine incomparable. Ont-ils cela à Cannes?

La vidéo

lundi 5 mars 2007

Coeur en berne chez Decalage

de nos amis de chez

C’est avec une profonde tristesse que nous devons vous annoncer le décès de Pascal Vandewyngaerde, ce dimanche 4 mars 2007.

Pascal est, depuis 5 ans, un des fondateurs et administrateurs de notre ASBL Décalage. Vous qui l’avez aimé, côtoyé et apprécié pour ses qualités, tant humaines que professionnelles, vous ne manquerez pas de manifester votre soutien à sa maman et à ses proches.

Le souhait de Pascal a toujours été de faire vivre et grandir Décalage. Vos marques de sympathie seront les bienvenues, sous forme de fleurs ou de dons au profit de l’ASBL au numéro 979-9761048-40.

Ceux qui le souhaitent peuvent encore voir Pascal au Mortuarium du cimetière de Woluwe-Saint-Pierre jusqu’au mardi 6 mars inclus, de 8h30 à 15h30, 301, chaussée de Stockel, 1150 Woluwe-Saint-Pierre. Responsable : Joël – 0494.276571.

La crémation et le rendez-vous auront lieu le vendredi 9 mars à 13 heures, au Crématorium de Vilvoorde, Havendoklaan, 1, 1800 Vilvoorde, Tél. 02.253 25 25.

vendredi 9 février 2007

"La revanche des nanas - De revanche van de meisjes"

un rallye pas comme les autres et une rencontre chaleureuse avec une "Aventurière bw" épatante!

Vous n'êtes peut-être pas au courant, mais je termine une formation en coaching
qui se donne dans un petit village du Brabant Wallon.

Par le plus grand des hasards, ayant une soirée officielle le soir,
je me rendis chez un coiffeur dans un village avoisinant.

J'avoue que c'était la toute première fois que je me retrouvais dans ce coin là!

Et en passant sur la route, que vois-je :
un garage qui transformait les voitures traditionnelles en voitures adaptées aux personnes handicapées.
Comme je suis sensibilisée à la problématique
et toujours désireuse de communiquer sur les produits que Tamarico distribue,
je décidais de m'y arrêter et déposer une publicité concernant l'"Hippocampe".
Charmant, le garagiste fût tout de suite intéressé et il me parla d'une voiture
qu'il préparait pour le rallye "la Revanche des nanas", qui se déroulera en Tunisie
J'avoue, je ne connaissais pas.
Mais le garagiste pris mon document et très aimablement le relaya aux pilotes de cette voiture,
en fait trois jeunes femmes membres des "Aventuriers de Brabant Wallon" .

Leur défi : partir 18 jours à l'aventure, dans le désert.
Un défi passionnant, mais car il y a un mais, Christine se déplace en fauteuil roulant,
et dans le désert avec un fauteuil roulant, c'est déjà toute une aventure.

D'où ma proposition d"embarquer l'"Hippocampe"!
Je rencontrais donc Christine, une jeune femme enthousiaste, hyper motivée,
avec déjà un solide bagage d'expériences extraordinaires,
car elle a été la première femme à se rendre de Louvain-la-neuve à ...St Jacques de Compostelle en fauteuil roulant!!!
(Oserais-je après cela avouer que je rêve de faire les ...3 dernières étapes à pieds!)
Plus à un défi prêt cette dame! J'étais épatée.
Et j'ai dévoré son livre "Un fauteuil vers Compostelle"

Car en plus, leur projet se double d'un projet social, soutenir un organisme national tunisien "UTAIM"
qui vient en aide aux familles de personnes en situation de handicap.

Un grand bravo, nous vibrerons avec vous au gré des étapes!
Mais avant cela nous nous retrouverons au karaoké.
Bons préparatifs!

samedi 13 janvier 2007

Un samedi très européen - een Europese zaterdag -one European Saturday

FCEB-BVVB

L'association belge des Femmes Chefs d'Entreprises, née fin 1948, est plus que jamais active en Belgique.

Membre de la FCEM -Réseau Mondial des Femmes Chefs d'Entreprises,
la fce-vvb réunissait ce samedi 13 janvier,
des femmes de plusieurs pays européens dont la France, le Luxembourg, la Suisse,
l'Italie, la Grande-Bretagne et l'Islande
en plus des représentantes de nos 3 Communautés.

Deux grand projets en présence : la plateforme candgo et un projet italien:
soutenir des femmes ayant un projet, soit politique ou économique,
de manière à ce qu'elles accèdent à un poste de responsabilités au niveau européen
et puissent rendre visible le réseau des femmes chefs d'entreprises;
par exemple en organisant un colloque à Milan
Après une matinée de présentation des différentes potentialités de candgo par la Belgique,
l'Italie a soumis son projet qui a reçu l'approbation des participantes.

Une journée active et conviviale,
un effort collectif pour essayer de sortir de cette sombre dernière place dans les statistiques
concernant l'esprit d'entreprendre en Belgique.

Comme le titrait le dernier "UNION & ACTIONS", de l'UCM, "Esprit (d'entreprise) es-tu là?" et "L'ÉCHO" du 11 janvier 2007, "DE MOINS EN MOINS DE BELGES CRÉENT LEUR SOCIÉTÉ".
Inquiétant pour notre économie vieillissante, car comme le souligne l'article,
"les facteurs culturels et socio-économiques refrènent encore très fort l'entrepreneuriat.
La peur de l'échec est importante." et
"Le profil type du Belge qui prendra le risque de se lancer
est un homme entre 25 et 55ans qui possède un diplôme supérieur"!

Et pourquoi ne serait-ce donc pas une femme de 50ans et plus???
Car Mesdames, nous avons nous aussi tous les atouts :
les diplômes , car en général nous avons, en tous cas les gens comme moi de la génération des cinquantenaires
eu la possibilité de faire des études,
du temps, car la gestion du temps n'a aucun secret pour nous,
nous avons jonglé avec enfants, mari, boulot, ménage, loisirs...
Idem pour la gestion des conflits, parents, enfants, collègues, amis divorcés etc...etc...
Nos enfants ont pris ou prennent leur envol, le ménage fonctionne à allure de croisière
et en général nous sommes souvent (pas toujours c'est vrai!) plus à l'aise dans notre travail.
Comment mettre à profit toute notre créativité, cette confiance acquise durant toutes ces années,
bien utile pour les jeunes générations?

Grâce à toutes nos énergies, nos potentialités, nos succès mais aussi nos échecs,
nous réussirons peut-être à insuffler ou réinsufler cet esprit parmi les jeunes.

C'est une nécessité économique, peut-être même un devoir moral, mais surtout surtout
une passion à partager et c'est à mon avis cela qui pourra faire pencher la balance.
Dans un autre billet, j'ai parlé d'oser risquer...
C'est cela l'entrepreneuriat :
risquer l'erreur ou l'échec, mais surtout transformer ces derniers en opportunités.
Un beau défi en perspective...

mercredi 3 janvier 2007

les Racines suite...

En réalisant ma carte de Voeux, pour cette année 2007,
je ne me rendais pas compte, du moins consciemment, à quel point ces racines,
j'en aurais besoin en ce début 2007!!!

Passage 2006 / 2007 en tempête climatique, tempête physique, tempête affective.
Et c'est là que mes racines deviennent importantes.
L'arbre a été ébranlé, le tronc porte des cicatrices, quelques branches cassées,
mais bien que fort sollicitées, les racines s'accrochent, résistent, grandissent encore
pour puiser cette énergie qui permettra à la sève de remonter dans quelques semaines,
aux feuilles de reverdir ce printemps, à la ramure de s'accroître.

La carte réalisée par beau temps, un message pour les autres,
mais aussi certainement pour moi, envoyé par les recoins de mon inconscient.
La force de nos racines, vient de la terre où elles sont plantées.
La tempête ne vient à bout que des arbres mal enracinés
ou plantés en terrain ne leur convenant pas,
ou encore des arbres malades!

Alors, petit complément pour mes Voeux :
que vos racines vous apportent l'énergie vitale pour 2007 mais aussi en retour,
protégez vos racines et nourrissez-les.
C'est en cas de tempête que vous vérifierez leur soutien, leur efficacité.
Le calme revient après la tempête, dit-on.
Les jours s'allongent, les racines aussi.
La vie reprend son cours....jusqu'à la prochaine tempête!

vendredi 15 décembre 2006

" Wallonie-Flandre : je t'aime moi non plus" vu par la RTBF

Émotion ou raison, ou émotion et raison???

Je n'ai pas regardé le JT Rtbf, donc n'ai appris cette information/fiction
que le lendemain, par radio et commentaires interposés.
Comme processus médiatique, je ne puis qu'applaudir.
(Il y a même un livre de l'auteur qui sort ce vendredi,
utiliser la TV francophone comme outil de promotion : chapeau!)
Mais pour la crédibilité du JT, c'est vraiment risqué :
comme disait ma grand-mère :
" A trop crier au loup, lorsque le danger n'est pas, lorsqu'il survient, l'aide n'est plus là!"

Mais au niveau émotionnel, c'est vraiment discutable.
J'ai une amie plus âgée qui a passé une très mauvaise soirée en pleurs!!!
Et les réflexions généralistes d'aller bon train :
"Ils sont capables de tout" Qui "ils"?
"Les flamands veulent la peau de la Belgique"Quels Flamands
?
De France "Vous les Belges vous êtes géniaux, vous osez" Quels Belges???
Le public qui regarde le JT n'est pas uniquement composé d'étudiants en commu.
Il n'en et pas moins respectable et à respecter.

Ceci dit, la question de fond reste d'actualité et fait à nouveau référence au livre de Rudy Aernoudt :
la réalité économique doit être prise en compte de manière raisonnable et non émotionnelle.
Lorsque l'émotion prends le pas sur tout, tous les clichés sont à la fête!

mercredi 6 décembre 2006

"Wallonie-Flandre, je t'aime moi non plus" ou comment inviter un haut fonctionnaire médiatique chez soi ?


Le récent ouvrage « Wallonie-Flandre : je t'aime moi non plus » rédigé par
Rudy Aernoudt
top manager du département Economie, Sciences et Innovation de la Région flamande,
caracole dans le top cinq des meilleures ventes en Flandre.


C'est toujours avec autant de plaisir que j'ai écouté Rudy Aernoudt , qui nous a fait l'honneur le mardi 28 novembre, de venir présenter son livre lors du déjeuner de la WLBA.!

.
""Trois euros par jour" : voilà ce que chaque flamand paie pour ses pairs wallons. "Honte !", clament certains Flamands, plaidant, Manifeste à l'appui, pour une scission sans délai du Royaume. "Marque de solidarité", avancent d'autres, tout en exigeant plus de transparence. "Juste retour", rétorquent les Wallons, en rappelant qu'il fut un temps où les Wallons payaient pour les Flamands."

Brillamment exposé par un orateur aussi prestigieux qu'érudit, le public ne pouvait pas ne pas se sentir concerné. Très attentifs, tous étaient captivés.

Après un diaporama clair et explicite

l'humour était également de la partie,

Et heureusement Rudy Aernoudt en a de l'humour, car l'invitation que je lui avais lancée pour la WLBA, comportait la date, l'heure et comme endroit Waterloo.
Mais Waterloo, c'était peut-être une morne plaine à l'époque de Victor Hugo, mais c'est grand malgré tout!
Donc à l'heure précise où notre conférencier devait commencer à parler, il se trouvait ... devant mon domicile (l'adresse d'où était issu le courriel!!!)
Mesdames, voilà un bon truc pour inviter un top manager chez vous!!!

Des moments forts, constructifs, stimulant imagination, tolérance sans oublier l'aspect économique, thème premier de notre orateur, qui termina ce déjeuner en se prêtant de bonne grâce à la séance de dédicace.


Ceci dit, dixit p 24 " les Wallons estimaient de plus que les Flamands...étaient des séducteurs de femmes..." Avaient-ils torts???


Toujours dans la bonne humeur!
Rudy Aernoudt

dimanche 26 novembre 2006

Retards retards.....

Fabrication d'ailes d'anges !!

Depuis au moins 3 semaines, je me promets de vous faire un reportage image de la réalisation d'anges ailés.
Noël approche, c'est le moment des bricolages!

Mais le temps,
les retards dûs aux différentes activités de Tamarico,
de la communication font que ...ce sera pour le prochain billet.
Vous aurez les photos et explications avant Noël.

%

                           Promis juré!!!!

dimanche 12 novembre 2006

Création d'un nouveau blog

En Hippocampe around the world

Comme vous le savez peut-être, j'ai flashé le jour où j'ai entrevu le fauteuil roulant "Hippocampe".
En effet, pour moi, il représentait une ouverture vers un monde d'autonomie pour les personnes paraplégiques.

Donc Tamarico a commencé à le distribuer en Belgique, Luxembourg, Tunisie et cette semaine Nouvelle-Calédonie!!!
L'idée m'est donc venue, de créer un blog pour toutes ces personnes qui vivent des moments exceptionnels, dans des endroits souvent magnifiques.

Dialoguer avec Jérôme à Nouméa, à l'autre bout du monde pour moi, ici en Belgique,
fait prendre conscience que notre terre est au fond bien petite.
A protéger, à voir avec d'autres yeux.!

Le regard de ces utilisateurs de l'"Hippocampe" around the world,
sera certainement d'une grande richesse pour nous comme pour eux.

jeudi 26 octobre 2006

Inventeur en Salon?

Une famille décidément médiatique...

Après le fils, la mère...

Bon, je le redis, l'inventeur de l' "Hippocampe", ce n'est pas moi, dommage d'ailleurs, car j'en aurais été très fière.
Et je ne suis pas un mannequin non plus.
Un robot, encore moins
Alors???
Alors, il faut lire tout le texte.

Ayant saisi l'opportunité de me retrouver au salon INNOVA, pour présenter le projet TAMARICO,
je me suis retrouvée avec des inventeurs de renoms
et une partie du corps diplomatiques russes venus présenter leurs nouveautés aérospatiales.

Et qui fait la photo, pour la presse francophone comme d'ailleurs pour la presse néerlandophone :



l' Hippocampe
avec moi-même pour les uns, Caroline et Tatuin pour les autres.

Comme quoi, la visibilité, c'est tout un art,
mais c'est aussi du temps, de l'énergie et de la passion à faire passer au travers des mots, de l'image, du style...

dimanche 22 octobre 2006

Ubuntu efficace ou fièrté d'une maman.


Sortie de la version 2 de "Ubuntu Efficace"de Lionel Dricot,
mieux connu sous le pseudo de Ploum

C'est une maman très fière qui a le plaisir d'annoncer la sortie du 2° livre de son fiston.

L'informatique était pour moi, jusqu'il y a peu du chinois.
Grâce à la patience de ce fils, ses convictions et celles du réseau qui soutient le développement du logiciel libre, une dame de la 50aine passé s'est découvert non seulement une passion pour le web, mais la capacité de gérer un site professionnel, celui de la société Tamarico et la gestion d'un blog personnel.
C'était un fameux défi comme celui d'écrire cet ouvrage.

Pari réussi, donc "Ubuntu efficace", c'est vraiment efficace pour tous et à tout âge. A lire!!!

jeudi 19 octobre 2006

Oser, oser risquer?

Réflexions et questions

Quelques réflexions après cette période extrêmement prenante des élections électorales.
Prenante, me direz-vous?

Certainement pour le +/-1% de la population waterlootoise qui figurait comme candidat sur une liste.
De plus il faut prendre en compte les conjoints, enfants, famille, amis etc... Ce n'est pas énorme mais c'est un petit monde malgré tout!
Énergie, temps, argent pour un résultat...parfois extraordinaire pour certains, plus que décevant pour d'autres.

Mon meilleur sentiment va à tous ces derniers(es) qui ont pris le risque de s'exposer à ce résultat. Car c'est un fameux risque : qui aime se retrouver le dernier???
Bravo à eux tous et sur toutes les listes démocratiques !!!
Bravo à tous ces jeunes et moins jeunes qui ont pris ce risque. Risque personnel, psychologique mais aussi professionnel, car il y a l'après.

Ne pourrait-on pas mettre en relation cette prise de risque de s'afficher sur une liste électorale avec ce risque que l'on prend lorsqu'on décide de devenir indépendant, chef d'entreprise, aventurier tout compte fait.
Bien sûr, les compétences à mettre en jeux ne sont pas les mêmes, mais n'y a-t-il pas le même point de départ.

Oser, oser risquer? Oser risquer quoi? Oser risquer pourqui? Oser risquer pourquoi? Oser risquer comment?
Plus ou moins 1% de la population......

lundi 9 octobre 2006

Une belle aventure.


Merci à toutes et tous!

199... 199 personnes qui m'ont donné un signe de leur soutien.

Pas assez pour être élue conseillère, mais suffisamment
pour avoir ressenti cette fatigue d'un travail qui s'il à l'air tout simple n'en est malgré tout pas moins éreintant,
ravie d'avoir vécu cela en essayant de soutenir l'esprit de groupe et le respect de chacun et chacune,
d'avoir jouer le rôle de facilitateur et modérateur de tensions quand cela était possible,
ravie d'avoir fait une campagne électorale dans ma vie.

Encore un grand merci à toutes et tous, et bonne continuation ...

vendredi 6 octobre 2006

Clin d'oeil final

et merci à Serge,





dont j'ai détourné les bons voeux.
Je suis certaine qu'il me pardonne, c'est pour une bonne cause...

mardi 19 septembre 2006

A Joli Bois toujours...

La créativité,

ne peut nuire à la campagne électorale!!!


- page 3 de 4 -